Grande première

Parce que c’était son anniversaire il y a peu et que c’est mon premier fan, mon plus grand fan. Parce que si moi je suis dans ma denière année avec un 2 devant (je quitterai ce 2 avec un gros
pincement au coeur), lui c’est son avant-dernière avec un 3 devant (il quittera ce 3 avec un énorme pincement au coeur). Et c’est pas facile de
devenir vieux
.

 

Alors, pour ce petit événement avant le grand dans deux ans, j’ai cousu ma première vraie chemise d’homme.

 

Il n’a choisi que le modèle (col Mao, adapté de la chemise 11 du livre This Man’s Shirt, n°318), j’ai choisi les tissus. Vous pensez bien qu’il y a eu conflit : alors ? liberty ou pas liberty ?

 

Réponse :

 

https://i0.wp.com/i64.servimg.com/u/f64/11/04/95/29/chemis10.jpg

 

Comment ça on ne voit pas bien ? Allons voir de plus près alors…

 

https://i2.wp.com/i64.servimg.com/u/f64/11/04/95/29/chemis11.jpg

 

Je suis faible, oui, il y a du liberty (dont je ne connais pas le nom, et je me tourne donc vers ma spécialiste, Anne-Sophie). Oh, peu, hein ! J’ai réussi à me contrôler : un peu par-ci par-là,
et du liberty noir sur du lin noir, ça reste discret. Mon presque quadra a eu un instant de dégoût et d’inquiétude (pendant que je cousais, il me glissait des petites phrases du genre : « oh tu
sais, trop de liberty tue le liberty ! »). Mais finalement, ça lui convient.

 

Et tant mieux, car c’est tout de même une chemise une vraie de vraie et, comment dire, c’est horriblement long à coudre ( tout est long d’ailleurs : même reporter le patron, même le métrage de
tissu, ah on est loin du 12 mois là !, même les ourlets…)

 

Parlons-en de la longueur. La moitié du temps a été consacrée à ça :

 

https://i0.wp.com/i64.servimg.com/u/f64/11/04/95/29/chemis12.jpg

 

Les manches.

 

Il m’a déjà fallu une heure pour me décider à couper ma fente de patte et pour éplucher les tuto du net, réviser et serrer les fesses. Ensuite, passée cette légère appréhension, ça roule tout
seul. Ce n’est pas si complexe. C’est juste horriblement long. Avec plein de coutures à la main pour que ce soit propre.

 

La patte est faite en liberty (Entrée des fournisseurs), ainsi que l’intérieur du col et des bracelets de manches et la doublure du dos. Gros doute sur cette patte : n’aurais-je pas dû la faire
en lin noir (Entrée des fournisseurs également) ?

 

https://i1.wp.com/i64.servimg.com/u/f64/11/04/95/29/chemis13.jpg

(La manche est retournée sur cette photo)

 

 

Malgré tout (malgré le retard, car se mettre à faire une chemise la veille pour le lendemain c’est insensé, surtout que c’est horriblement long), malgré tout disais-je avant cette énième
parenthèse intempestive qui prouve que je suis trop bavarde et pas assez synthétique mais je promets de faire un effort, malgré tout donc, il est heureux.

 

Et en hommage, les photos sont retouchées façon années 70 qui l’ont vu naître.

 

https://i1.wp.com/i64.servimg.com/u/f64/11/04/95/29/chemis14.jpg

 

 

https://i0.wp.com/i64.servimg.com/u/f64/11/04/95/29/chemis15.jpg

 

https://i0.wp.com/i64.servimg.com/u/f64/11/04/95/29/chemis16.jpg

 

https://i0.wp.com/i64.servimg.com/u/f64/11/04/95/29/chemis17.jpg(Tiens, oui, j’avais oublié le petit zigouigoui du dos en Liberty)

 

Pour finir sur une petite note technique : attention, ça taille très petit. J’ai fait du XL avec grosses marges de couture et c’est pile, alors que c’est une asperge toute fine et pas charpentée.
Les schémas de montage sont complexes et peu expliqués. J’ai donc fait à ma façon, pas très académique il faut l’avouer.

 

Je suis en escale à Paris où j’ai eu la joie de trouver une écharpe, un bonnet et des mitaines « moutarde de meaux » que je vous montrerai peut-être depuis les montagnes la semaine prochaine.

 

Bonnes vacances !

Publicités

3 réflexions sur “Grande première

  1. Voilà un magnifique travail pour lequel je lève mon chapeau bien haut. Ou alors, chapeau bas, c’est au choix!
    Je suis sûre que, « malgré tout », les photos ne rendent pas correctement hommage à ce bel ouvrage.

  2. 1/ Je te trouve très productive quand tu es à Paname; tiens, tu devrais y habiter …!
    2/ Non, finalement, je l’aime bien ma collègue, je n’ai pas envie qu’elle redevienne parisienne…Je suis prête à accepter moins de billets sur ce blog, si si et tu n’as pas le droit de dire que je
    suis égoïste.
    3/Malgré mon doctorat en nom de Liberty, je ne connais pas celui-ci.
    4/ Je suis bluffée par cette chemise que tu as offerte à ton vieux mari, petite jeunette – je ne savais pas que tu aimais les hommes d’un certain âge, voire d’un âge certain! –

  3. Clap clap clap !!! Belle réussite que voilà !!! L’homme doit être fier et il a raison. Pour le liberty moi l’inculte même je ne saurais te dire. Pour la taille je laisse tomber je ne sais plus si
    tu l’avais vu à la maison mais l’homme Barbouille est loin d’être menu menu 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s