Surprises #1

A vous de deviner : bonne ou mauvaise surprise ?

{surprise 1}

Sous le placo, jusqu’à 70cm de vide. Oui 70 ! La raison ? les murs partent en biais… Si, si c’est une bonne raison quand on est psychorigide et qu’on veut absolument un cube parfait. Autant vous dire qu’on gagne en m².

{surprise 2}

Sous le placo, du lambris ! Ils en ont collé partout et c’est pénible à enlever…

{surprise 3}

Tiens tiens, qui donc apparaît sous une fine couche de plâtre et de peinture ? Une jolie poutre le long du mur, associée à une poutre du plafond. Normalement, selon le schéma de construction de l’époque, chaque poutre sommière se prolongeait le long du mur pour tenir cette espèce de grand kapla qu’est une maison médiévale. C’est la seule que nous ayons retrouvée ici.

{surprise 4}

Sous le faux plafond, un faux plafond… Retour express en 1965 (c’était marqué au crayon sur un des morceaux de bois retrouvés), on se croirait dans le bureau de Derrick. Fait marrant : on a retrouvé sur ce deuxième faux plafond une ampoule sur son lustre. Ceux qui ont fait le plafond suivant n’ont même pas pris la peine d’enlever la lampe. Eh bien, cette ampoule fonctionnait, nous l’avons utilisée ! (et entre le faux plafond et le plafond médiéval on a retrouvé des os de poulet. On suppose que la personne ayant fait le travail a eu la flemme de jeter ses os à la poubelle et a laissé son repas sur place… ou alors c’est cultuel ?).

{surprise 5}

Là, on atteint une zone qui nous a réservé beaucoup de surprises, mais on s’y attendait. C’était à peu près tel quel avant que l’on ne casse tout. On savait que c’était l’emplacement d’une ancienne cheminée qui avait été détruite. On sait même que c’était la cheminée médiévale, d’origine puisque cette partie de la maison (le devant) est la partie la plus ancienne, le reste étant une extension un peu ultérieure. Tout l’enjeu était de savoir si c’était en bon état en-dessous et si ça n’allait pas nous tomber dessus.

1/ On découvre un trou :

Il s’agit d’une petite niche à tablettes, typiquement placée près de la cheminée (ce qui permet de confirmer la date médiévale de cette cheminée). L’enduit a été préservé, il est très ancien. On peut percevoir encore les traces dans la pierre des emplacements pour des tablettes en bois et pour une porte en bois également. Restaurée et décorée, elle sera de toute beauté.

2/ Malheureusement, les décorations de la cheminée ont été détruites. Mais il reste de belles pierres et surtout quelques détails qui nous permettent (c’est la femme de l’archéologue qui parle) de l’imaginer. Impossible pour nous de la reconstruire, mais au moins on a la satisfaction de connaître son état d’origine. D’ailleurs, il semble que les murs de notre jardin soient faits en grande partie par des pierres de taille. Peut-être des bouts de cette cheminée ?

3/ Le manteau de la cheminée a complètement disparu. Opération délicate : comment le conduit a-t-il été bouché ? Est-ce que ça tient ?

Ce n’est pas facile à distinguer sur cette photo, mais le manteau de la cheminée a donc été bouché par des poutres. On voit se dessiner au-dessus de ces dernières un arc en pierres de taille, typique pour ce genre de choses. On aurait aimé mettre cet arc en valeur, mais on ne peut enlever ces poutres de peur que cela fragilise l’ensemble. On laisse donc comme ça en rendant simplement apparente ces poutres et cet arc.

Alors ? Vous avez trouvé ?

Et il y en a d’autres. Suite et fin demain !

Publicités

6 réflexions sur “Surprises #1

  1. Bon sang, qu’est-ce que tu vas gagner comme espace ! Et le fait de savoir qu’on a fait des messes noires avec sacrifices de poulets dans ta cuisine, tu le vis bien ? ^^

  2. Je ne sais pas dans quel coin vous êtes, mais ici, dans notre région du sud-ouest, on a appris qu’il était de coutume de murer un poulet lors de la construction de la maison, pour « porter bonheur » (ou quelque chose du genre) aux occupants.

    Donc ???

    En tout cas, c’est excellent de refaire l’histoire à l’envers dans sa maison. C’est toujours émouvant, je trouve ! Bonne continuation dans vos travaux !

  3. Et vivent les médiévaux…!
    Et bien nous, ki habitons Sommières, avons trouvé au R.dC (ki servent ici, de caves, innondations obligent, 6 tonnes de gravas planquées ds un détour de cave, correspondant à tous les travaux ki se sont succédés dans la maison)… ; Et non le Vidourle ne nous en a pas débarassées, hélas….!
    Alors, ce genre de surprises..Bof..!.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s