ça revient doucement

Après ma non-couture, pendant ma jupe Burda (qui a souffert d’une maladie nécessitant une opération chirurgicale risquée et de grande envergure) et avant de me lancer dans une robe, j’ai continué à ré-apprivoiser la couture.

Je fais encore mes crash-tests de retour sur mes enfants (des fois que ce soit moche). Ils gagnent un slim chacun tiré du livre Couture rétro moderne de La fille électrique.

Le patron est sympa, il se coud très rapidement et facilement. J’ai cependant eu du mal à choisir la taille. Le 4 ans étant trop juste pour Joseph, il a atterri dans la penderie de Dimitraillette. J’ai ajouté des marges de couture au 4 ans (par flemme de reporter une autre taille).

J’avoue ma déception : je m’attendais à quelque chose de plus moulant. Mais pour ça, il faudrait que je me mette à la braguette et euh… bof.

Tissu Toto pour celui-ci, une sorte de jean rayé souple dans les tons gris qui ne passe pas du tout à la photo…

Tissu en gabardine grise de chez Toto

Voyons le bon côté des choses : deux nouveaux pantalons pour eux et, cette fois-ci, je ne risque pas d’oublier cette cousette dans le train.

Publicités

Timide retour à la couture

Force m’est de constater que la couture ça s’oublie. Pas complètement, non, mais les réflexes sont moins rapides, les techniques moins sûres… Du coup, la petite jupe Burda en cours me demande un effort de titan alors qu’elle est simple.

J’ai donc misé sur du simple, du rapide, et, disons-le franchement, du sans couture : des chèches.

 

 

 

 

 

Le petit avait le sien également. Je dis bien « avait » car la grande étourdie que je suis l’a oublié dans le TGV… Malgré mes recherches et démarches aux objets trouvés de la gare, il avait disparu. Pas le courage d’en refaire un, bien qu’il me reste encore de ce joli tissu de chez Toto.

Je retourne suer sang et eau sur ma jupe…

Défi 13 : La tente en tulle

(Titre à prononcer vite.)

Le défi 13 veut de la déco d’intérieur et moi je n’aime pas trop faire autre chose que des vêtements. On n’était pas fait pour s’entendre. Mais, cela aura le mérite de m’avoir donné un bon coup de pied au derrière sur un projet laissé à l’abandon depuis quelques temps.

Joseph a depuis tout petit sa tente-cabane au-dessus de son lit achetée chez Petit Pan :

Et il faut savoir qu’ils sont dans la même chambre et qu’ils ont chacun leur alcôve. Je voulais donc créer un petit cocon identique pour Dimitri.

Alors je lui ai cousu une réplique de la tente Petit Pan, en copiant honteusement sur le modèle original :

 

J’ai utilisé du tulle gris de chez Entrée des Fournisseurs et du liberty « tuesday trees », absolument fabuleux :

 

Après avoir mesuré, adapté, galéré (oh oui ! beaucoup !), pesté, me voici satisfaite de cette déco. Mon auguste époux trouve que ça ne fait pas très enfant à cause des couleurs. Personnellement, ça ne me dérange pas du tout.

 

En tout cas, je vais retourner à ce que je préfère : de la couture pour ma pomme !

Black and white

Mon Petit Jo m’a aidée à la cuisine, entre deux cris, pour préparer des petites douceurs en noir et blanc :

Avant le drame, oui, car figurez-vous que ces assiettes gourmandes qui m’ont demandé beaucoup de temps (pâte sablée maison, etc, même les chocolats sont maisons !) sont tombées par terre juste devant le perron de la maison en sortant pour nous rendre au Réveillon. La loose !

J’en profite au passage pour vous montrer une ancienne cousette bien utile : le tablier du Boys and girls. J’avais très légèrement modifié le système en posant un biais à ma façon et en en mettant que sur les côtés.

Le tissu vient de l’Innamorata. J’aime beaucoup le motif vintage et la qualité de cette toile cirée. Le biais est du capel Gold.

Je vous souhaite de joyeuses fêtes !

Défi à carreaux pas au point

(Jour de prérentrée / levée très tôt / voiture morte / obligée de prendre le car / une heure de trajet –> humour débile)

J’ai beaucoup cousu pour mes crapules. Et puis… et puis j’ai retrouvé (presque toute) ma ligne alors j’ai eu envie de me faire plaisir. J’ai délaissé mes livres pour petits gars au profit de ceux pour grandes dames.

Mais tout de même, la cousette pour petit boy d’Anne-Sophie ma copine/collègue/blogueuse, je ne peux plus la rater ! Elle qui m’emmène et me ramène à l’arrêt du car ! Non vraiment, ce serait ingrat.

Petit hommage, donc, puisqu’en plus c’est elle qui m’avait offert ce magnifique tissu, avec une cousette pas au point et surtout un peu en retard.

Pratique les bulles pour prendre le modèle. Mais, rapidement, l’œil qui frise :

Et on file jouer pour que les photos soient impossibles à prendre…

Short r du makié 13 en Prince de Galles taille 2-3 ans.

Pas de liberty ???

Liberty Toria chocolat…

Ce petit short sera parfait pour la première rentrée des classes de mon Petit Jo : le soleil aussi fait sa rentrée… Le jour où on recommence le travail…

Stars and stripes

L’agencement des couleurs et des motifs ce n’est vraiment pas mon truc. Je n’y arrive pas ; je n’ai pas cette fibre créative permettant d’accorder harmonieusement les tissus. Je demande souvent
l’aide de mon mari pour marier les couleurs, moins quand il s’agit de différents motifs car dès qu’il y a du Liberty, déjà, c’est rédhibitoire pour lui.

 

Alors, je ne suis pas téméraire dans ce domaine. J’associe de l’uni à du Liberty et c’est déjà beau que ça ne jure pas. Car mon problème, en fait, c’est que rien ne me choque… Je pourrais faire
des mélanges hautement improbables sans que cela me dérange. Mais mon entourage freine mon zèle.

 

Quand j’ai vu lors du festival les 3 Eléphants cet ensemble (sur un théâtreux bien connu de ma ville mais que je n’ai pas pris en photo), ça m’a tout de suite tapé dans l’oeil par son côté
improbable. Il portait une marinière fluide et légère, un peu courte, sur un tee-shirt vichy jaune à tous petits carreaux avec un pantalon beige en toile avec un gros revers… en Liberty !

 

J’ai vite oublié le vichy jaune que je n’arrivais pas à exploiter avec les tissus que j’ai en stock, pour le remplacer par du Liberty rappelant le revers.

 

Moralité : je ne suis pas certaine d’avoir associé correctement les motifs… On verra à l’usage.

 

https://i1.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5718.jpg

Pas très color block ni très estival au niveau des couleurs. On a donc une petite marinière d’après le pull du Makié pour enfants, une chemise à col mao et un pantalon à revers du Boys and
girls
.

 

https://i1.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5720.jpg

Marinière T, livre 23 en jersey très fin Toto

 

Il s’agit du modèle T du livre 23 qui présente un avantage certain : pas d’ourlets, tout à cru ! Le jersey s’imposait donc. Les manches sont très grandes mais cela n’a guère d’importance
puisqu’on les lui retrousse.

 

https://i0.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5719.jpg

 

https://i0.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5722.jpgChemise à col amovible du livre 144 en taille 100 avec de toutes
petites marges pour un 3 ans rikiki

en liberty Joseph’s star et popeline grise Entrée des Fournisseurs.

 

C’est la chemise à col amovible sans le col. Je voulais un tout petit col et j’aime particulièrement la forme près du corps de ce modèle. La patte polo n’est pas boutonnée et reste entrouverte.
Je n’ai pas réussi à trouver des boutons qui aillent bien. Lors de mon prochain séjour à Paris, peut-être ? Mais sinon c’est très bien comme ça.

 

https://i0.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5721.jpg

Pantalon à revers du livre 144 en taille 100 pour un petit 3 ans

liberty Joseph’s star et popeline grise Entrée des Fournisseurs et jersey rayé Toto.

 

Et le pantalon à revers et à taille élastiquée, parfait pour commencer à se débrouiller tout seul.

 

Et là c’est l’heure de vérité : mon cher et tendre n’aime pas. Plus précisément il aime chaque élément séparément mais pas ensemble et surtout pas la marinière sur le liberty. Du coup, je doute
aussi et l’ensemble m’évoque alors plus un pyjama… Dur…

 

Avalanche de photos :

 

https://i2.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5810.jpg

 

 

https://i0.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5813.jpg

 

https://i2.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5811.jpg

 

https://i0.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5815.jpg

 

https://i1.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5816.jpg

 

https://i1.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5820.jpg

 

https://i0.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5819.jpg

 

https://i2.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5818.jpg

 

https://i2.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5821.jpg

 

Au pire, chaque élément, pris séparément, est pas mal… On fera avec !

Défi 13 : stabilo… bleu

Ouh que voilà un défi qui ne m’inspirait pas du tout ! Ouh que j’ai bidouillé un petit truc très discret, autant qu’il est possible avec la couleur stabilo et avec le tissu choisi !

 

Ce qui est certain, c’est que la galerie ne va pas exploser avec moi.

 

Une petite chemisette du Boys and girls, n°144 :

 

https://i2.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5610.jpg

 

Le choix du tissu, parlons-en… Un liberty offert par ma fournisseuse officielle, le Caesar gris, et qui n’a vraiment pas trouvé grâce à mes yeux. Chargé, motifs bourgeois… non vraiment, je
n’y arrivais pas. Mais à force de le voir cousu, je m’y suis faite, j’ai fini par entrevoir quelques possibilités, dont cette chemise pour Petit Jo.

 

Défi 13 stabilo, donc… Si, si, regardez bien, y a une trace bleue sur la manche droite.

 

https://i2.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5611.jpg

 

On ne peut pas nier que c’e soit couleur stabilo, mais quoi qu’est-ce au juste ? J’ai tout bêtement copié honteusement un polo de mon Petit Jo que j’adore et qui a un faux tatouage sur une
manche. J’ai trouvé le principe super rigolo. D’ailleurs, leur collection est très sympa : il s’agit de la marque Yporqué trouvée chez Lilli Bulle, rare boutique où il y a de la vraie mode originale pour garçon. J’adore le tee-shirt super héros et le pyjama cape !

 

Et comme c’est bientôt la fête des mères, je me suis fait plaisir (la photo n’est pas très nette mais il y a écrit Mamma, huhu).

 

Je dois avouer que je trouve que ça lui va très bien :

 

https://i0.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5612.jpg

 

https://i0.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5613.jpg

 

https://i0.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5614.jpg

 

https://i2.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5615.jpg

 

https://i1.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5710.jpg

 

https://i2.wp.com/i24.servimg.com/u/f24/11/04/95/29/img_5711.jpg

 

Allons donc voir les couleurs chatoyantes de la galerie ici !

Un dernier pour la route

Cadeaux toujours pas terminés. Stop.

Déjà sur le lieu des festivités (Paris, ô Paris !). Stop.

Impossibilité de coudre. Stop.

Mais achat de tissu entre deux rayons jouets. Stop.

Un dernier petit truc pour le Petit Jo pour aller avec tout ce qui précède. Stop.

Photos de piètre qualité, comme d’habitude. Stop.

tunique velours

Velours marron, Liberty Charlton’s charm, Entrée des Fournisseurs.

Modèle du Handmade for children. Sans boutons, sans biais, d’une facilité et rapidité déconcertantes.

IMG_3594.JPG

Chemise de la première cousette et pantalon du défi fâné.

IMG_3603.JPG

Ambiance Noël :

IMG_3604.JPG

Pas mieux pour le moment. Stop.

Retour pour la cousette avec Dimitri. Stop.

Retour prévu du verbe en même temps. Stop.

Promis, plus de phrases non verbales. Stop.

Ah si, juste une. Stop.

Joyeux Noël à vous !

Cosaque

Il s’en est passé du temps… Cela fait un moment que toutes  deux sont prêtes et que
je les retarde.

Il s’en est  passé du temps depuis ce manteau et cette chapka trop petite… Austerlitz est en marche mais il reste
encore quelques menus détails à peaufiner. C’est que c’est une bataille à ne pas prendre à la légère !

Mais du coup, mon Petit Jo est resté sur le front prusse et a pris un peu le look du coin : un pantalon
bouffant
, une constantin, un petit gilet. Parfaite tenue pour le réveillon.

ConstantinConstantin, taille 2 ans très rallongée, lin et liberty Charlton’s charm Entrée des fournisseurs

IMG_3536.JPG

Tunique parfaite une fois rallongée, avec son style si particulier.

IMG_3537.JPG

J’ai ajouté un petit gilet du livre 144, en apportant quelques modifications : pas de boutonnières, doublure (à l’origine il est doublé, mais je crois que les bords doivent être à crus ; le
montage n’est pas très clair).

IMG_3496.JPGGilet du livre 144, taille unique, velours marron, liberty Charlton’s charm Entrée des fournisseurs et
capel gold Lil Weasel, boutons Entrée des fournisseurs et recouverts par mes soins

Défilé :

IMG_3515.JPG

IMG_3516.JPG

Encolure trop grande selon le géniteur, ça fait fille. Avec un sous-pull, il n’y paraitra plus.

IMG_3518.JPG

IMG_3524.JPG

Pile à l’heure pour ce défi ! ouf ! A vous, les  filles !

Plantage de fleurs fânées

Cela aurait dû être une jupe, vieux rose, avec des plis. Mais il y avait une fermeture invisible, que je n’ai pas achetée par manque de temps, et qui promettait de toutes façons d’être une galère
assurée.

Plantage, donc. Mais rattrapage avec un pantalon pour Petit Jo, première pièce d’un ensemble.

Du marron, du liberty kaki, couleurs feuilles séchées, et du orange.

IMG_3354.JPG

Pas top la photo… Il s’agit du pantalon J du Boys and girls. Ce livre reste mon préféré. Je trouve les modèles originaux et poétiques. Très napoléoniens, XIXè,
romantico-empirico-décadents. Mais, force m’est de constater qu’ils sont très mal taillés. Les hauts sont trop petits pour les tailles indiquées. Les bas sont immenses. Quand j’ai découpé le
patron, j’ai comparé avec un pantalon qui va bien au Petit Jo. J’ai vu d’emblée que ça ne correspondait pas. J’ai donc enlevé de la hauteur au niveau de la taille.

Le modèle étant normalement un knickers, il devrait lui arriver sous le genou. Là, c’est plutôt les chevilles. Mais j’ai laissé délibérément ainsi, pour réchauffer les petis mollets dodus.

Méfiance si vous vous lancez dans un patron de ce livre.

Pour les détails :

IMG_3341-copie-1.JPG 

IMG_3346.JPGVelours marron, liberty ? aux jambes (impossible de trouver son nom, en est-ce donc un ?), boutons, Entrée des fournisseurs
Liberty capel gold Lil Weasel.

Porté avec un pull couleur fânée, tricoté par Mamie Jo (je crois que je ne m’avance pas trop en disant que le tout est de La Droguerie, puisque c’est son QG, mais je n’ai aucune certitude) :

IMG_3363.JPG

IMG_3370.JPG

Difficile d’obtenir une photo debout, il n’était pas décidé. Assis avec M. Patate, voici ce qu’il m’a répondu quand je lui ai
demandé de se lever : « Non, je cravaille pour M. Patate ». J’espère qu’il est bien payé au moins…

Pour les autres défis, postés en temps et en heures eux, c’est ici.