Défi 13 : Last but not least

Je m’en étais éloignée, mais voilà que maintenant que j’y reviens, il disparaît.

Et pourtant le thème de ce défi 13 tombe à pic pour moi qui sors de mon hibernation couturesque. N’importe quelle réalisation s’avère être un défi. Surtout quand on ajoute à cela : velours, fermeture invisible et Burda, les deux derniers étant une première pour moi.

Ce fut une longue galère, remplie d’arrachage de cheveux, de découd-vite, de larmes entremêlées de sueur… un vrai défi.

Non pas que ce soit vraiment la faute de cette pauvre petite jupette 113 du Burda de juillet 2008 qui a tout ce qui faut pour elle : tout tombait parfaitement, bien taillée (un peu grande tout de même). Le problème venait de l’oubli quasi de tout… Mes réflexes se sont envolés et du coup je devais coudre cette jupe en me fiant aux explications du Burda… Que je ne comprenais pas du tout !

J’ai vaillamment avancé, guidée par les tutos sur le net, j’ai réussi à poser la fermeture invisible sans pied spécial, en prenant mon temps, j’ai fièrement exhibé mon œuvre à mon époux pour le premier essayage. Et là, horreur. Ma jupe s’apparente à une jupe clownesque, elle est bicolore : le devant n’a pas la même couleur que le derrière. Oui, j’ai aussi fait cette bourde : je n’ai pas coupé dans le même sens le devant et le derrière.

Elle me plaisait bien cette petite jupe. Donc, j’ai tout refait, non sans un déchirement quand il a fallu découdre ma fermeture invisible complètement invisible que j’avais si bien réussie.

Le résultat final me fait dire que j’ai bien fait d’insister. Elle me convient tout à fait (et m’a fait réviser les bases de la couture).

Velours prune, Entrée des Fournisseurs

C’est-à-dire qu’on voit pas grand chose dans mon antre, surtout en hiver…

Liberty dont je ne me souviens plus le nom, Entrée des Fournisseurs

Et quand même, parce que, malgré les poils de chats, j’en suis fière : gros plan sur la fermeture invisible.

Un grand merci aux organisatrices du Défi 13 qui nous ont permis de nous botter le cul une fois par mois pour rendre notre copie.

Publicités

London calling

L’Angleterre, Londres, pour moi c’est l’excentricité, le punk, les Clash, le God save the queen des Sex Pistols… Je suis loin du Liberty et des petites fleurs gentilles.
Ça tombe bien, j’ai envie de rock et de punk en ce moment. Ce défi arrive à point. Je me suis juste peut être un peu trop lâchée sur le côté excentrique de la chose…
Tout est parti de Pinterest encore une fois. J’ai ensuite bidouillé un patron à partir d’une jupe. J’ai vu un tout petit peu large malheureusement… Pas eu le temps de faire la retouche mais elle sera faite car finalement, bien que loufoque et difficile à assumer, je l’aime beaucoup cette jupe.

Jupe « queue de pie » ou « long tail skirt » :

Tartan donné par ma copine Anne-So.
Et maintenant les photos en soirée :

Et la photo punk, pour la blague :

Il ne me reste plus qu’à me décoincer le dos. Voilà ce que c’est que de refaire sa cuisine à mon grand âge : je ne peux plus sortir de mon lit…

Défi 13 : Sous la pluie, la plage

Toutes les conditions étaient réunies pour ce D13 plage :

  • je ne pars pas en vacances cette année, encore moins à la plage…
  • il pleut des cordes depuis plusieurs jours (semaines ?)…
  • j’ai une sinusite carabinée…

Le bonheur… Mais un défi reste un défi, alors je me suis tout de même fait un petit cahier des charges pour y répondre.

Quand on va à la plage, on a besoin de petits vêtements légers, faciles à enlever ou à rajouter sur son maillot de bain encore mouillé, amples donc de préférence. J’ai choisi de coudre la tunique Y du SDB3, un cache-cœur large.

Admirez les photos en maillot (que le haut car vraiment il ne fait pas chaud), entre les gouttes et sans mouchoirs, ce qui constitue un véritable exploit :

 

Tunique Y, SDB3, Taille 9 sans marges, liberty Caesar gris, popeline verte Entrée des Fournisseurs,
biais gris mercerie locale

 

Le petit maillot, c’est bien, mais je ne vais pas me promener comme ça en ville tout de même. Alors une petite photo un peu plus habillée :

Pas de modification dans ce modèle qui taille bien. La seule différence par rapport à l’original réside dans le choix des couleurs : 3 couleurs différentes et un bais très légèrement apparent qui, par le jeu des épaisseurs, ressemble presque à un passepoil.

Les couleurs ne font pas très plage, j’en conviens. Mais les tons bleus rappellent la mer et le gris le temps du moment. Ce sera ma plage de cet été !

[Pour celles qui me suivent un peu, vous aurez remarqué que j’ai changé de blog. Plus exactement , j’ai transféré, non sans peine, mon over-blog vers ce wordpress. J’avais besoin d’une interface plus complète et plus agréable. Mais surtout, je voulais un blog plus soigné, pour lequel j’aurais pris le temps (et là je l’ai pris, car ce fut long et fastidieux) de le faire à mon image, le premier ayant été fait sur un coup de tête. Malheureusement, dans la bataille, j’ai perdu quelques commentaires… Je présente mes excuses à celles qui ont pris le temps de me laisser un petit mot qui n’apparait donc pas ici. Quelques bugs subsistent encore. Je les corrige tous manuellement et ça prend du temps. Pas encore parfait ce petit blog, mais j’y travaille ! L’ancien reste ouvert et accessible, pour le moment en tout cas.]