ça revient doucement

Après ma non-couture, pendant ma jupe Burda (qui a souffert d’une maladie nécessitant une opération chirurgicale risquée et de grande envergure) et avant de me lancer dans une robe, j’ai continué à ré-apprivoiser la couture.

Je fais encore mes crash-tests de retour sur mes enfants (des fois que ce soit moche). Ils gagnent un slim chacun tiré du livre Couture rétro moderne de La fille électrique.

Le patron est sympa, il se coud très rapidement et facilement. J’ai cependant eu du mal à choisir la taille. Le 4 ans étant trop juste pour Joseph, il a atterri dans la penderie de Dimitraillette. J’ai ajouté des marges de couture au 4 ans (par flemme de reporter une autre taille).

J’avoue ma déception : je m’attendais à quelque chose de plus moulant. Mais pour ça, il faudrait que je me mette à la braguette et euh… bof.

Tissu Toto pour celui-ci, une sorte de jean rayé souple dans les tons gris qui ne passe pas du tout à la photo…

Tissu en gabardine grise de chez Toto

Voyons le bon côté des choses : deux nouveaux pantalons pour eux et, cette fois-ci, je ne risque pas d’oublier cette cousette dans le train.

Prise de risque

Le deuxième épisode de la cousette a été une vraie prise de risque pour moi (petite joueuse que je suis) : premières poches et une alliance de tissu risquée ( y a du « yeark » dans l’air).

Pour la rentrée, il fallait donc une chemise à col mao et un pantalon à poches :

IMG_2809.JPG

Commençons par la valeur sûre, le lin blanc :

IMG_2799.JPG

J’ai choisi comme modèle la chemise à col amovible du livre Boys and girls (sans le col).

IMG_2810.JPGChemise à col mao, livre, taille 100, lin blanc Entrée des fournisseurs.

Outre l’absence du col amovible, j’ai légèrement modifié le patron en ne boutonnant que le bas.

IMG_2816.JPG

Passons au point délicat : le pantalon

IMG_2808.JPG

C’est le pantalon 02 du Pochee special (n°100). Il est censé être pantacourt, mais il sera pantalon normal, un peu pattes d’eph’.

J’ai osé l’association écossais moutarde et biais en liberty tatum prunelle :

IMG_2802.JPG

Tissu écossais moutarde Eurodiff, biais Liberty Tatum prunelle Entrée des Fournisseurs.

J’ai littéralement craqué sur ce tissu. Je l’ai acheté, comme bien souvent, sans savoir ce que j’allais en faire. Finalement, maintenant, il est source d’inspiration. En revanche, il est source
d’arrachage de cheveux rapport aux carreaux. C’était une première pour moi et faire correspondre des carreaux, c’est autrement plus difficile que du rayé.

Deux poches, est-ce que ça suffit pour un pantalon à poches ? Peut-être pas, alors une dernière, au dos, pour la route :

IMG_2803.JPG

Pour les photos sur le mannequin, il faudra attendre que Môôôsieur veuille bien revêtir son habit de lumière (et moi je devrais quand même le savoir qu’il ne faut pas s’y prendre au dernier
moment pour les photos avec Petit Jo). Je les posterai, dès que j’en aurai.

Idem pour le petit gilet qui était prévu (mais là je n’ai même pas les photos sur cintre, voyez…). C’est pas le tout d’avoir une super mac, hélas.

Pour voir les merveilles des cousettes, c’est toujours ici.

Bonne rentrée à toutes celles qui, comme moi, reprennent le chemin de l’école !